Comprendre l’obsolescence programmée de l’iphone

L’iPhone de la marque Apple est considéré par ses utilisateurs comme un bijou de technologie fiable et performant. Toutefois, au fil des années et des améliorations techniques les différents modèles se sont succédé pour laisser place au dernier iPhone toujours plus performant. Ce qui implique un bridage pour les anciens modèles voire une obsolescence programmée puisque sur les modèles vieillissant il devient impossible d’accéder aux mises à jour du système d’exploitation iOS. Cette obsolescence programmée des vieux modèles d’iPhone peut être problématique et vous pousse souvent à acheter un modèle plus récent afin de pouvoir continuer à utiliser certaines applications.

?obsolescence programmée iPhone, Apple, iPhone

L’obsolescence programmée de l’iPhone : de quoi s’agit-il concrètement ?

L’évolution de la technologie a permis l’augmentation des possibilités d’utilisation des téléphones intelligents. Ces appareils bénéficient d’un support logiciel, de mises à jour et de possibilité de réparation en cas de panne. Il arrive souvent également que leur durée de vie ou leurs performances soient expressément réduites par les fabricants, ce qui donne naissance à l’obsolescence programmée des appareils. Ce concept d’obsolescence programmée ne concerne pas uniquement les appareils Apple. Chaque possesseur de smartphone est concerné, qu’il s’agisse d’iPhone ou d’un Samsung Galaxy Note, d’un Samsung Galaxy ou même d’une autre marque.

C’est quoi l’iPhone ?

Avant de parler de l’obsolescence programmée de l’iPhone, il convient de préciser ce qu’est un iPhone. L’iPhone est un appareil électronique de télécommunication de type téléphone portable. Il s’agit en fait d’une marque de téléphone portable développée par le fabricant américain Apple, un des pionniers du secteur de ce type de technologies dans le monde. L’iPhone est téléphone qui se distingue par son apparence, mais également par son système d’exploitation, nommé iOS. C’est entre autre ces matériels et ce logiciel qui sont concernés quand on parle de l’obsolescence programmée de l’iPhone. C’est sur ces deux éléments que l’on considère qu’Apple agit pour pratiquer l’obsolescence programmée de l’iPhone.

C’est quoi l’obsolescence programmée de l’iPhone ?

L’obsolescence programmée de l’iPhone est un terme qui indique des pratiques effectuées volontairement par Apple pour rendre inutilisable ou tout au moins ralentir l’utilisation du iPhone. Concrètement, pour réaliser l’obsolescence programmée de l’iPhone, le fabricant procède à des opérations qui visent à réduire la performance d’un appareil qui fonctionne pourtant bien, pour pousser ainsi le consommateur à devoir supporter une utilisation bridée ou alors à en acheter un autre. Cette obsolescence programmée de l’iPhone concerne tant les iPhones d’ancienne génération que les iPhones plus récents.

Pourquoi le recours à cette pratique par ce géant des téléphones intelligents ?

Le recours à l’obsolescence programmée de l’iPhone peut-être lié à plusieurs facteurs. Apple a expliqué en 2017 que le ralentissement observé sur certains iPhones était lié à la volonté de préserver l’autonomie de ces téléphones. Plus généralement, l’obsolescence programmée de l’iPhone revêt plusieurs intérêts pour le fabricant de ce téléphone. Un des intérêts majeurs du recours à cette pratique est la possibilité de capter de nouveaux acheteurs lassés par le mauvais fonctionnement ou le ralentissement de leur iPhone. En renouvelant leur iPhone, les utilisateurs participent également à faire fonctionner l’entreprise et à lui permettre de dégager des bénéfices.

?obsolescence programmée iPhone, Apple, iPhone

L’obsolescence programmée de l’iPhone : comment cela se manifeste-t-il ?

Les pratiques d’obsolescence programmée de l’iPhone ont été dénoncées par plusieurs associations de consommateurs à travers le monde. Cela a donné lieu à des procès qui ont souvent condamné Apple à des amendes. Mais reste à savoir comment concrètement cette pratique se manifestait au niveau des consommateurs d’iPhone

Mise à jour qui affecte l’utilisation du téléphone

L’un des premiers signes qui a alerté les utilisateurs sur une potentielle pratique d’obsolescence programmée de l’iPhone est le comportement du téléphone lors de l’installation de mises à jour. En effet, à la suite d’une mise à jour certains utilisateurs ont constaté que leurs appareils sont devenus plus lents malgré les promesses de stabilité, et de fiabilité que la marque à la Pomme faisait. Présentées comme des installations qui devaient améliorer l’expérience d’utilisation du iPhone, les mises à jour sont devenues de véritables poids pour le téléphone qui perdu en performance.

Apple avait ainsi conçu des mises à jour pour faciliter l’utilisation des appareils plus récents. Sur les appareils d’ancienne génération, la mise à jour réduisait les performances de l’appareil notamment la rapidité et la fluidité. Le téléphone qui était encore très fonctionnel alors devenait pénible à manipuler après une mise à jour recommandée par le fabricant. Cette pratique obsolescence programmée de l’iPhone a aussi des incidences sur l’autonomie de la batterie.

Une batterie qui a moins d’autonomie

Plus le système d’exploitation iOS est récent et le téléphone ancien, moins la batterie peut le supporter. L’autonomie de celle-ci est donc réduite, ce qui pousse à changer de téléphone ou la batterie. Lorsque les performances de la batterie de votre iPhone diminuent notamment après une mise à jour logicielle, il faut chercher à vous assurer que votre téléphone n’est pas concerné par l’obsolescence programmée de l’iPhone. Vous pourrez en outre remarquer des problèmes de performance qui apparaissent après une mise à jour qui vous permettront de soupçonner une possible obsolescence programmée de votre iPhone.

Obsolescence programme des iPhones et responsabilité environnementale

Lorsqu’un iPhone est frappé d’obsolescence programmée, il devient bon pour être un déchet électronique. Il participe donc à polluer l’environnement par les composants qu’il contient. En outre, produire de nouveaux iPhones pour remplacer ceux atteints d’obsolescence programmée implique l’utilisation des ressources souvent non renouvelables et rares de la planète.

La pratique de l’obsolescence programmée de l’iPhone : contre la protection de la nature

L’obsolescence programmée des iPhones peut avoir un effet bénéfique sur l’économie de l’entreprise et sur l’économie globale par la stimulation de la consommation et la création d’emplois. Cependant c’est un effet à court terme car lorsque de nouveaux iPhones sont achetés à cause de l’obsolescence programmée de l’iPhone, ce sont des ressources de la terre qui sont exploitées alors que l’autre iPhone était encore en parfait état d’utilisation.

La fabrication d’un téléphone, de la partie matérielle à la partie logicielle nécessite en effet l’exploitation des ressources de la terre, et plus précisément l’exploitation de ressources non renouvelables et de terres rares. La pratique de l’obsolescence programmée de l’iPhone a donc un impact écologique non négligeable dont il faut tenir compte.

Du faible taux de recyclage des déchets électroniques issus de la pratique d’obsolescence programmée de l’iPhone

En réalité, la plupart des téléphones victimes d’obsolescence programmée de l’iPhone ne font pas l’objet d’un recyclage. Ils sont simplement mis au rebut et remplacés par de nouveaux téléphones qui eux aussi peuvent rapidement frappés d’obsolescence programmée. Les déchets issus de cette obsolescence programmée de l’iPhone contribuent donc à polluer la planète.

A travers cette vidéo vous en saurez plus :

Laisser un commentaire