Harcèlement des jeunes sur internet

La prolifération des réseaux sociaux et l’augmentation des demandes d’amis sont à l’origine d’une augmentation des harcèlements des jeunes sur internet. Facebook, Snapchat, Twitter, Instagram, sont de plus en plus utilisés par les jeunes qui suivent la tendance d’une explosion digitale à l’ère du numérique. Cependant, plus les réseaux sociaux sont sollicités, plus les harcèlements des jeunes sur internet gagnent du terrain. Une image privée partagée au grand public, des messages indécents à répétition, les méthodes de harcèlement sont nombreuses et variées. Découvrez dans cet article, les informations principales sur le harcèlement des jeunes à travers internet.

harcèlement des jeunes sur internet, violence, usurpation d'identité

Qu’est-ce que le harcèlement des jeunes sur internet

Un jeune sur trois déclare avoir déjà subi des frustrations ou de se sentir inférieur sur les réseaux sociaux. Des frustrations au harcèlement il n’y a qu’un pas. Dès lors qu’un jeune n’est pas bien dans sa peau, il est à mesure de se laisser aller aux mauvaises influences afin de gagner de l’attention auprès des amis de la toile. Le harcèlement des jeunes sur internet est de plus en plus récurrent dans la mesure où les abonnements sur les réseaux sociaux augmentent à la vitesse V.

De plus en plus les enfants vont sur internet et certains s’inscrivent même de manière précoce sur les réseaux sociaux. Le harcèlement des jeunes sur internet va des contacts forcées à la publication des informations privées. Dans certains cas, les données personnelles échangées lors d’une conversation privée sont mises en ligne.

Par quels moyens les jeunes sont-ils harcelés ?

Le harcèlement se manifeste de plusieurs manières, il s’agit de toute situation indésirable qui met mal à l’aise un jeune vis-à-vis de son interlocuteur ou de l’ensemble de ses contacts. Les personnes mal intentionnées qui procèdent au harcèlement usent de plusieurs moyens pour parvenir à leurs fins.

L’usurpation d’identité

Ce cas n’est pas anodin, un inconnu qui utilise vos données et créé un profil. Il échange alors avec vos proches en se faisant passer pour vous. Dans ce cas les conséquences peuvent être dévastatrices pour la personne usurpée.

Divulgation d’informations personnelles

Certains jeunes voient leurs conversations privées exposées au grand public. Dans ce cas, le harcèlement consiste à mettre l’intéressé à nu aux yeux de tous ses contacts. C’est une situation qui porte atteinte à la dignité de l’intéressé détruit son image aux yeux de ses contacts. Plus loin, certains subissent des vols de données notamment les images et vidéos, ils retrouvent les retrouvent alors en circulation partout sur la toile sans toutefois connaitre l’auteur des publications.

Messages gênants ou agressif

Le harcèlement des jeunes sur internet concerne dans la plupart des cas les filles en raison de leur vulnérabilité. Il peut donc s’agir du cyber sexisme, dans ce cas, l’auteur du harcèlement convoite la victime. Plusieurs filles ont déclaré avoir été victime de harcèlement par des jeunes à travers les réseaux sociaux. Par ailleurs des jeunes garçons subissent des agressions verbales par messages.

Les réseaux sociaux, première cause de harcèlement des jeunes sur internet

La plupart des harcèlements des jeunes ont lieu sur Facebook, suivi des autres réseaux sociaux soient Snapchat, Instagram, Twitter et même WhatsApp. L’activité sur ces réseaux sociaux expose l’utilisateur dans la mesure où il partage ses données personnelles (photos, vidéos) avec ses contacts et même au-delà, lorsque son compte n’est pas sécurisé. La mise en ligne des données est déjà une possibilité offerte à vos images de parcourir le monde.

Elles peuvent être directement sauvegardées et partagées par toutes les personnes qui y ont accès. Les harcèlements proviennent également de l’activité sur les réseaux sociaux dans la mesure où beaucoup de rencontres s’y effectuent par personnes interposées. Il est donc possible de se mettre en contact avec des personnes de mauvaise foi et de mauvaise moralité, aucun moyen ne pouvant vous permettre de le découvrir à l’avance.

Les causes de harcèlement des jeunes sur internet

La quête de popularité

La quête de popularité est le réflexe indéniable des jeunes actifs sur les réseaux sociaux. Les tendances mondiales ayant mis en avant des clichés considérés comme des standards de la beauté et du bonheur, la plupart des jeunes actifs sur les interfaces internet recherchent le maximum de connexions pour se faire connaitre. Le piège de la popularité est qu’on est obligé de livrer une très grande quantité d’informations sur soi. Il faut mettre en ligne des photos à tous les moments de la journée, et élargir son réseau de contacts. Dans la foulée, les jeunes qui recherchent la popularité nouent des contacts avec des personnes qu’ils ne connaissent pas et augmentent ainsi leurs chances d’être menacé par des imposteurs.

La naïveté

Beaucoup de jeunes âgés de 14 ans ou moins sont victimes de harcèlement sur internet. En effet, plusieurs préadolescents ont aujourd’hui des comptes sur les réseaux sociaux. À leur jeune âge, ils vont à la découverte de l’outil internet et n’ont aucune maitrise des moyens permettant de se protéger contre les attaques et les indécences de la toile. Ces derniers sont ignorants et incapables de rester sur la réserve quant à la mise en ligne de certains types de fichiers. Cette naïveté peut ainsi leur causer du tort.

Les moyens de protection contre le harcèlement

Mettre les informations personnelles en mode privé

Selon les fonctionnalités offertes par les différents réseaux sociaux, vous pouvez choisir de partager vos informations personnelles uniquement avec vos contacts. L’activation de cette fonctionnalités permet que vos messages (post), vos photos et vidéo ne soient partagées qu’avec vos contacts, ceci limite les risques de piratage par des personnes externes.

La restriction des contacts

Les contacts que les jeunes se font sur les réseaux sociaux ne sont pas nécessairement des personnes qu’ils connaissent à l’avance. Les amis sont généralement suggérer en raison des contacts en communs. Pour limiter les possibilités de se lier d’amitié avec des potentiels harceleurs, il est mieux de limiter son cercle d’amis sur les réseaux sociaux (Facebook en particulier) en refusant les demandes d’amitié des inconnus.

Le harcèlement n’est pas le seul danger que vos enfants peuvent rencontrer sur internet. Ils peuvent tomber sur des contenus inadaptés, des vidéos inappropriées ou même aller sur des sites ou des réseaux sociaux qui font de la propagande. Pour les protéger, il peut être judicieux de mettre en place un système de contrôle parental pour vos plus jeunes et même pour vos ados ! Il peut être bon aussi de réduire leur temps d’écran qui peut provoquer des problèmes de santé (visuels et cognitifs notamment) et éviter les addictions à certains jeux si votre ados passe son temps libre sur son jeu vidéo préféré.

À travers ce site, le gouvernement français a mis en place des mesures pour faire face au cyberharcèlement et cette vidéo de sensibilisation est un témoignage d’une adolescente qui a été victime de harcèlement sur Facebook :

Laisser un commentaire