Contenus inadaptés

Un contenu est jugé inadapté en fonction de l’information qu’il véhicule, du contexte dans lequel il est diffusé et enfin du public cible auquel il est destiné. Un contenu inadapté est un contenu qui viole les règles éthiques et morales.

Avec la révolution numérique et le développement des technologies de l’information et de la communication, la mise en ligne de fichiers textes, audio ou vidéo est devenue assez facile. De nombreux sites web sont créés, des pages administrées sur des réseaux sociaux et des chaines YouTube sont mises en ligne instantanément. Dans le souci de fournir une plus grande quantité d’informations et de développer les techniques de renseignement et d’apprentissage, les technologies numériques offrent de plus en plus de facilités aux utilisateurs. Cependant, certains contenus ne font pas l’unanimité et peuvent être jugés inadaptés par certains internautes.

contenus inadaptés, contrôle parental

Qu’est-ce qu’un contenu inadapté ?

Un contenu est jugé inadapté lorsqu’il véhicule des données à même de toucher la sensibilité des internautes. Le contenu inadapté se détermine en fonction de l’âge, car les données accessibles aux adultes par exemple ne sont pas appropriées pour les enfants.

Par exemple, pour les jeux vidéo, un classement en fonction de l’âge a été mis en place, c’est le fameux système d’évaluation européen nommé PEGI, qui veut dire Pan European Game Information. Celui-ci vous permet de proposer des jeux vidéos à vos enfants en fonction de leur âge et éviter qu’ils ne jouent à des jeux inadaptés à leur âge.

contenus inadaptés, contrôle parental

Comment protéger les enfants contre les contenus inadaptés ?

À travers un contrôle parental

Un peu plus de 50 % des enfants subissent un contrôle parental dans le cadre de leur navigation sur internet. Cette mesure est un choix personnel pour les parents désireux d’écarter de leurs enfants, les contenus indécents qu’il s’agisse des vidéos, des images où même des messages délivrés sur certains forums d’échanges. Le contrôle parental part tout d’abord de l’éducation donnée par les parents.

Ainsi, la durée d’utilisation d’internet ainsi que les heures de navigation seront déterminée en fonction de chaque parent. Par ailleurs, les autorités ont prévu des moyens permettant de limiter les dégâts liés aux données inappropriées. C’est dans cette optique que les fournisseurs d’accès à internet ont dû mettre sur pied des moyens permettant de sélectionner les contenus accessibles aux jeunes, selon leur tranche d’âge.

Les méthodes de contrôle parental des fournisseurs d’accès internet

Les règles de base sont les mêmes mais chaque fournisseur met en oeuvre un ensemble de moyens permettant aux parents de censurer et de contrôler la nature des données auxquelles accèderont leurs enfants sur internet. Depuis 19 ans maintenant, les FAI disposent de moyens de contrôle parental. Pour procéder au contrôle parental à travers le FAI, plusieurs solutions sont proposées, en voici quelques-unes :

Le contrôle à travers un logiciel

Certains FAI mettent à la disposition des abonnés un logiciel dédié au contrôle parental. Pour user de cette solution, il suffit de télécharger le logiciel et de l’installer sur votre ordinateur. Une fois cela fait, le logiciel établit une sélection des sites inappropriés pour les enfants et ce grâce à une base de données. Le parent peut cependant ajouter manuellement des sites qui lui paraissent dangereux pour ses enfants.

La sélection des modes de navigation

Différentes tranches d’âge sont indiquées sur le logiciel et vous devez effectuer un choix en fonction de la tranche d’âge de vos enfants. Pour les tout petits, le code correspondant est « junior », les contenus proposés ici sont dédiés aux plus jeunes. Vous avez également le mode « adolescents » pour avoir des contenus correspondants à cette tranche d’âge. En mode adolescent, les données bloquées portent sur la violence, les stupéfiants, des contenus érotiques, etc. Enfin le troisième mode de navigation proposé à travers le logiciel est le mode « adulte » pour vous-même. Le mode adulte ne restreint aucun site et vous permet de naviguer librement. Par ailleurs, pour éviter que les modes de navigation ne soient modifiés par les enfants, le logiciel se verrouille par un mode de passe.

La détermination des heures de navigation

Certains logiciels conçus par les FAI, vous permettent de limiter les heures pendant lesquelles les enfants ont accès à internet. C’est utile pour contrôler le temps que votre enfant passe devant un écran, il a été prouvé que le temps d’écran des enfants a un impact sur leur développement cognitif et leur santé. Il y a également la fonctionnalité qui retrace l’historique des différents sites qui ont été visités.

Le blocage manuel de certains sites web et application

S’il y a des sites particuliers qui vous ne souhaitez pas que vos enfants consultent, vous pouvez effectuer un blocage. De même, vous pouvez procéder directement par le blocage des applications que vous jugez indésirables et éviter potentiellement que votre enfant subisse un harcèlement, soit recruté sur des sites de propagande ou qu’il devienne addict à certains jeux vidéos.

Le contrôle parental est-il la solution absolue ?

Les fournisseurs d’accès internet ont développé des stratégies permettant de protéger les enfants des contenus inadaptés. Le but ici est non seulement de les éloigner de la violence mais aussi d’informations qui pourraient les dérouter. En effet tous les contenus jugés inadaptés pour les jeunes ne leur sont pas forcément désagréables. Du coup les parents jouent un rôle de censure, seulement, à la moindre occasion, certains enfants n’hésitent pas à enfreindre les règles dès qu’ils en ont la possibilité.

La ruse des jeunes

De nombreux sites web véhiculent des informations sur les méthodes permettant de contourner les restrictions imposées à certains contenus web. Loin des sites web, il y a des réseaux sociaux et des forums de discussions sur lesquels les jeunes peuvent obtenir des astuces leur permettant d’accéder aux données qui leur sont interdites. Il faudra dans tous les cas, surveiller la navigation de vos enfants même si un contrôle parental est mis en place.

En cas d’absence de contrôle que se passe-t-il ?

À peine plus de la moitié des enfants sous soumis au contrôle de navigation sur la toile, ce qui signifie que beaucoup ont le libre choix de leurs recherches menées sur internet. Ces derniers sont ainsi exposés à toutes sortes de vidéos, et images pouvant véhiculer des contenus obscènes. Un esprit plus orienté vers le développement technologique peut déboucher sur le piratage de données numériques par exemple. Autant de dangers auxquels les jeunes sont exposés sur internet.

À travers ce site, un guide pour vous aider à protéger votre enfant des contenus inappropriés, cette vidéo vous explique le principe de contrôle parental :

Laisser un commentaire